TousProjets

APEM / Fanantenana Vaovao

Amitié Pour l'Enfant Malgache
 

TOUS LES PROJETS

 

UN LOGEMENT INDÉPENDANT POUR LE GARDIEN

Depuis l’aménagement dans le centre actuel, en novembre 2011, une pièce du rez-de-chaussée était réservée au logement du gardien. Le conseil d’administration de Fanantenana Vaovao a souhaité la construction d’un logement indépendant. En construisant une petite maison de 2 pièces, l’une au-dessus de l’autre, le long de la clôture donnant sur le chemin, la tâche du gardien serait facilitée pour éviter les intrusions nocturnes. En effet, même si le centre est installé dans un quartier plutôt tranquille dans la grande banlieue d’Antananarivo, son équipement, même modeste à nos yeux , fait des envieux. Nous avons déjà eu à remplacer la pompe du puits et le compteur électrique suite aux principaux vols commis ces derniers mois. Un devis a été établi pour un montant de 17 157 355 Ariarys soit environ 4 800 €. Nous avons débloqué la somme nécessaire sur le fond investissement alimenté par les actions d’André Buchou. Les travaux commencés courant avril ont été rondement menés et le gardien a pu emménager fin juin. En libérant ainsi une pièce du rez-de-chaussée, un réaménagement des locaux permettra aux 19 enfants et 3 adultes qui y vivent en permanence d’être un peu moins à l’étroit. Ce nouvel investissement contribue au bien-être des enfants et de l’équipe encadrante.

UN POULAILLER POUR Y METTRE DES POULES ET AVOIR DES ŒUFS !!!!

C’est le projet mené par une famille Nantaise au cours de l’été 2014, avec le soutien de quelques entreprises qui ont permis son financement. Bâti principalement avec du bois et protégé de la pluie avec une toiture de tôles légères, une porte assurant la sécurité des gallinacés, l’espace de 6m² peut accueillir jusqu’à 10 poules pondeuses, ce qui assurera quelques protéines aux enfants, sans compter la joie de récolter les œufs dans les pondoirs. Et peut-être verrons-nous éclore quelques petits poussins si le coq venait à roder dans les parages.

AMÉNAGEMENT DE LA COUR : DES SANITAIRES ET UN PRÉAU

L’essentiel des travaux d’aménagement de la maison est terminé et permet aux enfants et au personnel de bénéficier d’un espace de vie adapté à leur besoin. Un constat cependant, le nombre de douches (une seule à l’étage pour les enfants) est estimé insuffisant par l’association Fanantenana Vaovao. L’Apem décide donc de compléter les sanitaires par la construction d’un bloc sanitaire extérieur comprenant deux douches, deux WC et urinoirs, raccordé au puits et à la fosse septique existante. La cour, terrain de 1000 m2 est un espace aménagé : arbres fruitiers plantés, parterre de fleurs, potager, espace de jeux pour les enfants. Il y manque un espace ombragé, abrité de la pluie. En même temps que la construction des sanitaires, l’APEM financera la construction d’un préau de 12 m2. Un budget d’environ 4500€ est nécessaire à la réalisation de ces deux projets. Le financement des sanitaires du préau ainsi que l’aménagement du puits sera trouvé grâce à une soirée organisée à Notre-Dame de Riez par André BUCHOU.

LE PUITS : ÉLÉMENT ESSENTIEL POUR ACCÉDER A L’EAU

Dans l’agglomération d’Antananarivo, capitale du pays seulement 30 % des habitants ont accès à l’eau courante. Le réseau d’eau potable et l’électricité est géré par la Jirama, entreprise publique Malgré le raccordement au réseau, le centre n’est pas alimenté de façon régulière en eau potable. Il est fréquent en saison sèche de pouvoir accéder à l’eau uniquement quelques heures par nuit. Durant la nuit, les seaux et bassines sont alors remplis par le gardien, mis en réserve pour la cuisine et montés à l’étage pour la toilette des enfants. A quoi bon équiper la maison de robinets douches lavabos si l’eau n’y coule pas ? Pour pallier à ce problème, l’APEM décide de mettre en service le puits creusé pour les besoins de la construction. Un budget de près de 2 000 € est dégagé pour construire un château d’eau avec une réserve de 1000 litres, Cette réserve est alimentée par une pompe et reliée au réseau de la maison. Aujourd’hui, grâce à cet investissement, l’eau est accessible en permanence aussi bien au niveau de la cuisine, bac à lessive que pour l’ensemble des sanitaires. Un aménagement attendu et apprécié par tous !

L’APEM S’ENGAGE DANS LA CONSTRUCTION D’UN CENTRE

Depuis le début des années 90 les enfants sont accueillis dans différentes maisons en location. Les loyers sont souvent élevés obligeant Fanantenana Vaovao, l’association locale, à chercher de nouveaux logements mieux adaptés à leurs besoins avec des frais de déménagements et de remise en état. A la fin de l’année 2008, avec l’aide active de M. André Buchou, nous trouvons des fonds exceptionnels auprès d’entreprises et de divers partenaires. Nous pouvons alors nous engager dans la construction d’une maison d’accueil sans grever notre budget de fonctionnement. L’association Trans’Mad Développement ONG de la région nantaise assure la maîtrise d’ouvrage. Fin 2011, après quelques retards dus à l’instabilité politique de l’époque, Fanantenana Vaovao aménage dans ce nouveau centre situé près de Tananarive sur la commune de Sabotsy Namehana. Cette grande maison peut accueillir une vingtaine d’enfants. Elle est construite sur un terrain de 1000 m² entièrement clôturé. Le rez-de-chaussée compte une cuisine, une grande salle à manger, un bureau avec une réserve, ainsi qu’une chambre pour le gardien et une chambre supplémentaire pour recevoir des visiteurs ou des membres du conseil d’administration qui souhaitent passer la nuit au centre. L’étage comporte deux dortoirs, des sanitaires (WC, lavabos et douches) ainsi qu’une grande salle d’étude et de jeux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *